Commune de ROSBRUCK 
         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Weihergraben de Rosbruck

En 1980, jouxtant le Weihergraben de Rosbruck, création du lotissement appelé « Lange Längen ». Un endroit idyllique au calme près de la nature, et très prisé de part et autres de la frontière.

Un havre de paix auquel aspirait tout futur propriétaire.


 

Mais voilà, quelques années plus tard, une modification brutale
altéra le quotidien de notre
environnement.

Un sinistre ayant pour origine l’exploitation minière

du Foudroyage sans remblayage.

En s’affaissant progressivement de plus de 15 mètres, les eaux usées et les eaux de pluie ne pouvant plus s’écouler naturellement vers la Rosselle et vers la station de Marineau, formèrent un marais pestilentiel avec la prolifération de rats et de moustiques !!!

Suite aux doléances des riverains et pour remédier aux nuisances, les HBL installèrent en 1994 deux pompes en urgence.

Une solution qui malheureusement ne régla que passablement le problème des inondations.

 

13 octobre 1995

Pour la mise en place d’un nouveau projet avec l’aval de la municipalité, les HBL

organisèrent une réunion d’information ouverte au public.

 

21 mai 1994

25 octobre 1995

 

D’un commun accord, les habitants du lotissement rejettent unanimement,

 l’adoption du projet de deux grands bassins de récupération à l’air libre des

 eaux usées devant leur porte.

Ils demandent la suspension de l’arrêté préfectoral du 23 janvier 1996.





26 juillet 1996

 

16 novembre 1996

 

23 février 2000


 

19 juillet 2000

 

20 juillet 2000

 

21 juillet 2000

 

 

Le Weihergraben de Rosbruck en 2000


Année 2001

 

28 juin 2003


Description du nouveau projet


 

3 août 2003


 

Le Weihergraben actuel

avec sa Station de Relevage des eaux 

 Mais, coup de massue en 2012.

Le lotissement est classé en Zone Rouge « Inondations Naturelles » !!!

 

L’Etat ne prend en compte que la rupture de la digue, en ignorant

 volontairement les conséquences de la remonté de la nappe

dans un vallon qui s’est affaissé de 15 mètres.


 

Transformer un risque technologique en risque naturel  

sera pris pour une catastrophe qui ne l’est pas !

Un bras de fer  en perspective entre l’Etat et les assurances………..

 

Et que penser de l’enquête publique de la SAGE en 2016,

 « A PROPOS DE LA REMONTEE DE LA NAPPE», qui avait oublié

de mentionner ROSBRUCK dans sa consultation ???

 

 

Les conclusions du commissaire enquêteur

sur nos doléances

 

 

Inquiétante vue du Weihergraben en 2015!

 

 

La CLCV de Rosbruck demande, tant que l'équilibre

 hydrodynamique de la nappe des grès vosgiens n'est

pas atteint, le placement de ce vallon en

Plan de Prévention de Risques Miniers Inondations.

 

 

2016

 

Les familles affectées par la dépréciation de leur

 patrimoine, et faute d'avoir été entendu

 ont unanimement porté l’affaire en justice.

 

 

 

2017

 

11 décembre 2017

Débordement de la Rosselle